• Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

EXPOSITIONS     |  PROJETS  |  CINEMAGRAPHE  |  BIO  |  DÉMARCHE 

 

> CRÉATURES DE GRÈVE

 

> Sabrer L'oubli

DÉMARCHE

À l’avant-garde des technologies de l’image numérique, j’aime explorer et expérimenter de nouvelles approches, tant en studio qu’en extérieur.

 

J’aborde la lumière comme un sujet en soi dans un dosage calculé entre l’utilisation traditionnelle de lentilles, d’éclairages naturels ou artificiels et d’outils de plus en plus polyvalents de développement numérique de l’image. En rassemblant des sujets souvent opposés et des matériaux diversifiés, je provoque des rencontres à fort potentiel évocateur au moyen d’une esthétique débridée. Mes compositions mettent en rapport des formes, des lumières et des ambiances évanescentes qui questionnent tout particulièrement la perception du regardeur en proposant des expériences parfois déroutantes, parfois plus explicites avec le souci, toujours, de générer une empreinte visuelle audacieuse.

 

Mon travail vise à montrer l’individu dans sa relation avec les objets, qu’ils soient d’origine naturelle ou industrielle. D’une part, j’élabore des mises en scène complexes ou conçues de manière spontanée en cherchant à révéler la brèche, le choc ou la poésie qui résulte de ces rencontres. D’autre part, je suis attentif aux changements qui s’opèrent dans les cycles de la nature et dont les effets sensibles et répétitifs évoluent constamment. L’observation combinée de la nature et des gens qui m’entourent, liée à mes intérêts pour le travail photographique et numérique, m’a ainsi conduit vers le cinémagraphe, aussi appelé le « living picture ». . 

 

La photographie et la cinémagraphie sont pour moi les moyens de développer ma pratique en suscitant des rencontres visuelles improbables, génératrices de récits. En creusant les aspects d’une réalité secondaire dont nous faisons partie, mais qui nécessitent un temps d’arrêt et une disponibilité pour mieux l’apprécier, mon but est de révéler, au moyen du cinémagraphie, les conséquences sous-jacentes de nos activités quotidiennes et de s’interroger sur notre relation à l’environnement et les liens que nous tissons avec les choses qui nous entourent.

​©  Tous droits réservés. Jean-Sébastien Veilleux 2017